j'ai compris mes maths
J'ai compris.com
Cours et exercices corrigés en vidéo comme en classe
lycée
collège
primaire
Manuel scolaire

Web


Jaicompris.com est soutenu par l'éducation nationale
et l'académie de Poitiers

Ce sera prêt pour 2018

Ce sera prêt pour 2017

Terminale S

Théorème de Bézout


Théorème de Bézout

  • Théorème de Bézout:
         Si $ {\rm PGCD}(a;b)=1$
    Si ${\rm PGCD}(a;b)=1$
    Autrement dit
    Si $\boldsymbol a$ et $ \boldsymbol b$ sont premiers entre eux

    $\Downarrow$
    il existe $ \boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ tels que $\boldsymbol{ au+bv=1}$
    $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ sont des des entiers relatifs
    $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ ne sont pas uniques!


    Par exemple:
    PGCD(7;20)=1
    Donc il existe $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ entiers relatifs
    tels que $7\boldsymbol u+20\boldsymbol v=1$

    Avec $\boldsymbol{u=3}$ et $\boldsymbol{v=-1}$, on a bien $7\times 3+20\times(-1)=1$
    Avec $\boldsymbol{u=-17}$ et $\boldsymbol{v=6}$, on a bien $7\times(-17)+20\times6=1$


    Le théorème de Bézout permet de justifier l'existence de $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$.
    Mais il ne donne pas les valeurs de $u$ et $v$.
    Pour savoir trouver $u$ et $v$,
    voir un peu plus loin

         Si $au+bv=1$
    Si $\boldsymbol{au+bv=1}$
    où $\boldsymbol a$, $\boldsymbol b$, $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ sont des entiers relatifs

    $\Downarrow$
    $\boldsymbol{\rm PGCD}(a;b)=1$
    Autrement dit $\boldsymbol a$ et $\boldsymbol b$ sont premiers entre eux.


    Par exemple, on peut écrire que
    ${\bf 17}\times 3-2\times {\bf 25}=51-50=1$
    Donc $\boldsymbol{\rm PGCD}(17;25)=1$
    Autrement dit $\boldsymbol {17}$ et $\boldsymbol {25}$ sont premiers entre eux.

         Conclusion
    $\boldsymbol{au+bv=1}\Leftrightarrow \boldsymbol{\rm PGCD}(a;b)=1$
    La propriété s'applique dans les deux sens!
  • Si on remplace 1 par D dans Bézout?
         Si ${\rm PGCD}(a;b)={\rm D}$
    Si $\boldsymbol{\rm PGCD}(a;b)={\rm D}$
    $\Downarrow$
    il existe $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ tels que $\boldsymbol{au+bv={\rm D}}$
    $\boldsymbol a$, $\boldsymbol b$, $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ sont des entiers relatifs.


    Par exemple:
    ${\rm PGCD}(\boldsymbol 8;\boldsymbol{34})=2$
    Donc il existe $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ entiers relatifs tels que
    $\boldsymbol{8u+34v=2}$

    Avec $\boldsymbol{u=-4}$ et $\boldsymbol{v=1}$, on a bien
    $8\times (-4)+34\times 1=-32+34=2$

         Si $au+bv={\rm D}$
    Si $\boldsymbol{au+bv={\rm D}}$
    On ne peut pas conclure que D est le PGCD de $a$ et $b$.
    On peut juste conclure que le PGCD($a$;$b$) divise $\rm D$ .

    Par exemple, on peut écrire que:
    $\boldsymbol {14}\times 3-\boldsymbol 6\times 5=\boldsymbol{12}$
    Mais on ne peut pas conclure que 12 est le PGCD de 14 et 6
    On peut juste conclure que PGCD(14;6) divise 12!
  • Important
    $\boldsymbol{\rm PGCD}(a;b)=1\Leftrightarrow \boldsymbol{au+bv=1}$
    La propriété s'applique dans les deux sens!


    $\boldsymbol{\rm PGCD}(a;b)=D\Rightarrow \boldsymbol{au+bv=D}$
    Mais la réciproque est fausse.
    Elle est vraie lorsque $\boldsymbol{{\rm D}=1}$ !
    c'est à dire dans le cas du théorème de Bézout!
  • Comment trouver $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$
    Lorsqu'on a
    $a\boldsymbol u+b\boldsymbol v={\rm D}$
    avec $\boldsymbol {\rm D}={\rm PGCD}(a;b)$


    Comment trouver $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ ?

    Méthode 1: Par tatônnements
    Quand les nombres $\boldsymbol a$ et $\boldsymbol b$ sont petits
    On essaye des valeurs pour $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$.

    Par exemple, on a
    $\boldsymbol{ {\rm PGCD}(12;42)=6}$
    On cherche $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ tels que $\boldsymbol{12u+42v=6}$

    Pour cela, on cherche les multiples de 12: 12,24,36,$\boldsymbol{48}$.
    On cherche si besoin, les multiples de $\boldsymbol{42}$.
    On cherche un écart de $\boldsymbol 6$ entre ces multiples.
    On remarque qu'entre 48 et 42, on a bien un écart de 6!
    Donc 48-42=6 donc $4\times 12+42\times (-1)=6$
    donc $\boldsymbol{u=4}$ et $\boldsymbol{v=-1}$


    Méthode 2 : L'algorithme d'Euclide
    Conseil
    Avant d'utiliser l'algorithme d'Euclide,
    essayer déjà la méthode par tatônnements
    souvent plus rapide!

    $\boldsymbol{{\rm PGCD}(87,123)=3}$
    Cherchons $\boldsymbol u$ et $\boldsymbol v$ tels que
    $\boldsymbol{87u+123v=3}$
    On applique l'algorithme d'Euclide:

    $123=1\times \boldsymbol{87}+\boldsymbol{36}$
    $\boldsymbol{87}=2\times \boldsymbol{36}+\boldsymbol{15}$
    $\boldsymbol{36}=2\times \boldsymbol{15}+\boldsymbol{6}$
    $\boldsymbol{15}=2\times \boldsymbol{6}+\boldsymbol{3}$
    $\boldsymbol{6}=2\times \boldsymbol{3}+\boldsymbol{0}$
    Puis on remonte les calculs, comme expliqué dans la vidéo
    $\boldsymbol{3}=15-2\times 6$
    $\boldsymbol{3}=15-2\times (36-2\times 15)$
    $\boldsymbol{3}=15-2\times 36+4\times 15$
    $\boldsymbol{3}=5\times 15-2\times 36$
    $\boldsymbol{3}=5\times(87-2\times 36)-2\times 36$
    $\boldsymbol{3}=5\times 87-12\times 36$
    $\boldsymbol{3}=5\times 87-12\times (123-87)$
    $\boldsymbol{3}=17\times 87-12\times 123$
    Donc $\boldsymbol{u=17}$ et $\boldsymbol{v=-12}$

         Cours de math en vidéo
  • Anecdote historique
    Le théorème de Bézout a en fait été énoncé par Bachet de Méziriac.
    Bézout a généralisé ce théorème aux polynômes.



Corrigé en vidéo
Exercices 1:

Comment trouver les coefficients de Bézout - Arithmétique - Spé Maths


A l'aide de l'algorithme d'Euclide, montrer que $368$ et $117$ sont premiers entre eux.
En déduire deux entiers $u$ et $v$ tels que $368u + 117v =1$.
Corrigé en vidéo
Exercices 2:

Théorème de Bézout: $a$ et $b^2$ premiers entre eux - Arithmétique - Spé Maths


Soient $a$ et $b$ deux entiers naturels (tous deux non nuls).
1)Montrer à l'aide du théorème de Bézout que si $a$ et $b^2$ sont premiers entre eux alors $a$ et $b$ sont
premiers entre eux.
2)Montrer (toujours à l'aide du théorème de Bézout) que réciproquement,
si $a$ et $b$ sont premiers entre eux alors $a$ et $b^2$ sont premiers entre eux.
Corrigé en vidéo
Exercices 3:

Théorème de Bézout: montrer que deux entiers sont premiers entre eux - Arithmétique - Spé Maths


Montrer que pour tout entier $n$, les entiers $2n^2 + 10n + 13$ et $n+3$ sont premiers entre eux.
 
Corrigé en vidéo
Exercices 4:

Théorème de Bézout : inverse modulo $n$ - Arithmétique - Spé Maths


Soient $a$ et $n$ deux entiers non nuls, on dit que $a$ admet un inverse modulo $n$ ou encore qu'il est inversible modulo $n$ s'il existe un entier $b$ tel que : \[a b \equiv 1\, [n] \]
1)Montrer que $a$ est inversible modulo $n$ si et seulement si $a$ et $n$ sont premiers entre eux.
2)Montrer que si $a$ est inversible modulo $n$, il existe un unique entier $r$ compris entre $1$ et $n-1$ tel que $a r \equiv 1\, [n]$. On dit alors que $r$ est l'inverse de $a$ modulo $n$
3)$15$ est-il inversible modulo $26$ ? Si oui, déterminer son inverse. Même question avec $8$.

théorème de Bézout - arithmétique - Spé Maths - Terminale S : Exercices à Imprimer

Ce site vous a été utile? Ce site vous a été utile
alors dites-le !


Merci à vous.
Contact

N'hesitez pas à envoyer un mail à:
jaicompris.com@gmail.com

Liens
Qui sommes-nous? Nicolas Halpern-Herla
Agrégé de Mathématiques
Professeur en S, ES et STI depuis 21 ans
Créateur de jeux de stratégie: Agora et Chifoumi

Stephane Chenevière
Agrégé de Mathématiques
Professeur en S, ES depuis 12 ans
Champion de France de magie en 2001: Magie